Parc Chuit

Ce grand parc de 26’438m3 a été nommé d'après Philippe Chuit (1 mai 1866, Genève - 30 janvier 1939, Lancy), chimiste suisse et pionnier de la création de parfums synthétiques, a été acquis par la Ville de Lancy en 1969.
Il fût également la propriété de Mme Thérèse Chuit-Firmenich (1875-1968), veuve de Philippe Chuit.
On trouve dans son enceinte l’OIPC (Organisation Internationale de Protection Civile).
Cèdre, séquoia géant, charmes et bien d’autres apportent une ombre agréable en été dans ce lieu qui accueille également un terrain de pétanque et des jeux pour les enfants.

Des abris à hérissons, des nichoirs à chauve-souris et à rouge-queue à front blanc ont été aménagés dans ce parc, afin de favoriser la présence de ces espèces. On peut y admirer une haie champêtre, une prairie fleurie, des orchidées ainsi que les Dents-de-chien ou Erythronium dens-canis. Ces aménagements sont le fruit d'une collaboration entre la nature et les jardiniers. Soyez discret et ouvrez grand les yeus pour dénicher tous ces trésors de la nature.

  • Place de jeux
  • Terrain de pétanque
  • Espace de liberté pour chiens

La production de plantes de fleurissement

Au sein de l’établissement horticole, situé dans le parc Chuit, sont produites toutes les plantes utilisées pour le fleurissement des massifs et des bacs de la ville. On y cultive aussi des plantes pour « la fleur coupée » que l’on retrouve régulièrement et de manière discrète dans les bouquets et autres arrangements floraux qui garnissent les tables lors des manifestations communales.

 

 

Parc Chuit