Parc Chuit

Ce grand parc de 26’438m3 a été nommé d'après Philippe Chuit (1 mai 1866, Genève - 30 janvier 1939, Lancy), chimiste suisse et pionnier de la création de parfums synthétiques, a été acquis par la Ville de Lancy en 1969.
Il fût également la propriété de Mme Thérèse Chuit-Firmenich (1875-1968), veuve de Philippe Chuit.
On trouve dans son enceinte l’OIPC (Organisation Internationale de Protection Civile).
Cèdre, séquoia géant, charmes et bien d’autres apportent une ombre agréable en été dans ce lieu qui accueille également un terrain de pétanque et des jeux pour les enfants.
Dans un format bien plus modeste, les Dents-de-chien ou Erythronium dens-canis sont largement répandues dans ce parc, en sous-bois.


La production de plantes de fleurissement

Au sein de l’établissement horticole, situé dans le parc Chuit, sont produites toutes les plantes utilisées pour le fleurissement des massifs et des bacs de la ville. On y cultive aussi des plantes pour « la fleur coupée » que l’on retrouve régulièrement et de manière discrète dans les bouquets et autres arrangements floraux qui garnissent les tables lors des manifestations communales.


Enjeux et liens avec le développement durable


Enjeu environnemental

Le Service de l'environnement de la Ville de Lancy, dans une démarche de développement durable, attache une attention particulière au maintien de la biodiversité sur son territoire. Dans ce sens, il gère la production de 50'000 plantes par an d’une manière respectueuse de l’environnement. Les mesures mises en place pour réduire l’impact environnemental seront présentées lors de la visite (par exemple, la gestion d’énergie des serres ou la récupération des eaux de pluie).

Le Service de l'environnement de la Ville de Lancy cherche également à sensibiliser le visiteur aux modes de production des plantes dans l’objectif de faire des liens avec sa propre alimentation (produits locaux, de saison, agriculture biologique) et les transports qu’elle induit.


Enjeu social

Connaître c’est respecter. Mieux appréhender la production des espèces végétales, leur cycle de vie, le travail des personnes qui les entretiennent, tel est le but de la visite. L’accueil des écoles et des particuliers permet de faire connaître au public les prestations du Service de l'environnement et des sports de la Ville de Lancy et ainsi de mieux respecter leur travail.


Enjeu économique

Le Service de l'environnement de la Ville de Lancy produit le plus localement ou régionalement possible, ceci afin de réduire les transports, l’impact sur le climat et les coûts.

Parc Chuit